Domaine Chamonard

Bienvenue à Corcelette, Villié-Morgon, là où le domaine Chamonard n’a plus sa réputation à faire. Ancré dans le paysage du Beaujolais, Jean-Claude Chanudet laisse la place à sa fille Jeanne, tout aussi talentueuse que son père.

Filtre :

Prix
Le prix le plus élevé est de €26,00 Réinitialiser
Type de produit
0 sélectionnés Réinitialiser

3 produits

Bouteille de vin rouge sur bouchons de liège
€23,00
Morgon 2019 - Domaine Chamonard
Beaujolais
Vin rouge
Rating: 5.0 out of 5.0 (1)
Bouteille de vin rouge sur bouchons de liège
€26,00
Fleurie Droit de véto 2020 - Domaine Chamonard
Beaujolais
Vin rouge
Aucune analyse Aucune analyse
Bouteille de vin rouge sur bouchons de liège
€25,00
Fleurie 2020 - Domaine Chamonard
Beaujolais
Vin rouge
Aucune analyse Aucune analyse





Le Chat et sa fille Jeanne Chanudet

Vous avez dit Beaujolais ? Parfait, nous voilà à nouveau auprès du Gamay, cépage chouchou chez Epicurieux. Et nous ne sommes pas chez n’importe qui ! Jean-Claude Chanudet, dit “Le Chat”. Génération de Marcel Lapierre, Le Chat fait partie des précurseurs du vin nature, il réalise des vins digestes, élégants, fins et réputés pour se magnifier avec le temps. Ceux qui ont eu la chance de déguster ses vieux millésimes ne pourront pas vous dire le contraire !

Jean-Claude Chanudet, sa belle histoire

Référence du vin naturel, référence du Beaujolais, Jean-Claude Chanudet fait partie des grands noms de ce monde.
Mais avant de s’installer en tant que vigneron, Jean-Claude Chanudet avait son entreprise d’embouteillage. Ce n’est qu’en 1989 qu’il décide de devenir artisan vigneron. C’est en reprenant le domaine de son beau-père qu’il fera ses débuts, ainsi est né le domaine Chamonard. C’est donc en plein coeur de Morgon, à Villié-Morgon exactement que le Chat s’installe avec sa femme Geneviève.
A l’époque, ce grand terroir de Morgon était l’endroit idéal pour s’éclater entre vignerons et réaliser des vins engagés, des vins sans produits chimiques. Mais qui s’amusait à contrer la montée en puissance des vins conventionnels, remettre sur les tables des vins vivants, des Gamay de terroir ? Il y avait Jean Foillard, Georges Descombes, Marcel Lapierre évidemment et puis Jean-Claude Chanudet, dit Le Chat. Leur mentor ? Jules Chauvet et toute son expertise sur ces vins naturels.
C’est donc naturellement que Jean-Claude commence à réaliser ses vins en laissant le pouvoir à la nature, en laissant s’exprimer un terroir, et revenir aux traditions. Impossible que cette culture et ce savoir-faire disparaissent, Jean-Claude Chanudet a transmis sa passion à sa fille. Jeanne, qui a une formation de vétérinaire, vient donc de rejoindre l’aventure familiale et vient perpétuer cette maîtrise absolue du Gamay. Et c’est déjà avec un talent bien affirmé que Jeanne reprend petit à petit le domaine Chamonard.

Les terres du domaine Chamonard

Jean-Claude Chanudet œuvre depuis le début pour mettre le terroir en avant, pour laisser s’exprimer le Gamay le plus naturellement possible dans ses cuvées. Et c’est avec brio qu’il réussit à le faire. Il le sait, le terroir sur lequel il s’est installé est grand, il veut magnifier les vieilles vignes qu’il cultive avec un bon sens paysan.
Le domaine Chamonard est donc implanté sur les appellations Morgon et Fleurie, les vignes ont entre 60 et 90 ans. Elles grandissent et se ressourcent sur des sols de granit rose, de roches décomposées et de schistes friables.
Dès leur installation, Le Chat et sa femme se veulent le moins interventionniste possible. Ils travaillent alors leurs vignes en agriculture biologique, le respect de l’environnement avant tout. Aucune machine n’est utilisée pour la culture de la vigne, le travail est rigoureux et réalisé à la main. Il peut y avoir seulement un léger labours des sols. Dans les chais, c’est dans la même démarche que les raisins sont vinifiés. Aucun produit chimique n’est ajouté, les levures indigènes font leur travail, et l’intervention de l’homme est extrêmement limitée. Aujourd’hui, grâce à ces artisans vignerons, grâce au domaine Chamonard, le Gamay du Beaujolais se dévoile sous un autre aspect. Tout en restant sur un côté digeste, les Morgon et Fleurie du domaine Chamonard ont la réputation d’avoir un potentiel de garde extraordinaire. Peut-être aurez-vous la chance de déguster un des vieux millésimes qui dorment encore dans leur cave…

Les cuvées du domaine Chamonard

Les vins de Jeanne et de son père sont des vins sains, des vins sans chimie et de terroir. On apprécie les déguster pour leur côté digeste, mais aussi droit. Une vinification maîtrisée qui nous offre des Gamay comme on aime.
Le domaine Chamonard nous propose bien évidemment sa cuvée de Morgon 2019. Provenant d’un sol granitiques, elle est vinifiée en grappes entières, avec une macération semicarbonique de 15 jours, puis il y a un élevage de 10 mois. Un jus qui a tout pour lui : élégance, complexité, fruité. Un Morgon a gardé dans sa cave pour les plus curieux…
La cuvée Fleurie Droit de Véto 2020 est la première cuvée vinifiée par Jeanne. C’est un petit clin d'œil à sa formation initiale de vétérinaire, qu’elle exerce d’ailleurs toujours à 50%. A son arrivée Jeanne a repris des vignes, aujourd’hui le domaine compte bientôt 9 hectares de vignes. Droit de Véto provient d’un sol granit rose, il y a eu 15 jours de macération carbonique, puis un élevage de 7 à 8 mois en fûts. Un vin totalement maîtrisé qui, comme la marque de fabrique de la maison, évoluera à merveille dans le temps. Le terroir de Fleurie s’exprime pleinement ici, Jeanne a un bel avenir dans le domaine familiale.
Puis la cuvée Fleurie 2020. Millésime chaud, qui rend difficile l’équilibre du vin, mais pour autant ce Fleurie offre un jus tout en finesse et délicatesse. Ici l’élevage a duré 10-12 mois en fût.
Des Gamay comme on trouve peu, des jus qui traversent le temps à merveille, Jean-Claude Chanudet tient sa réputation d’une main de maître. Epi-curieux.com est heureux de vous proposer les vins mythiques de ce personnage du Beaujolais.

100% raisins

Expédition rapide

Livraison à partir de 8€

Paiement sécurisé