Clos Larrouyat

L’une des références du Jurançon, Maxime Salharang et le Clos Larrouyat réalise des vins d’une extrême justesse.

Filtre :

Prix
Le prix le plus élevé est de €40,00 Réinitialiser
Type de produit
0 sélectionnés Réinitialiser

3 produits

bouteille de vin rouge sur des bouchons de liège
€26,00
Osmose 2019 - Clos Larrouyat
Sud-Ouest
Vin rouge
Aucune analyse Aucune analyse
bouteille de vin blanc sur des bouchons de liège
€40,00
Comète 2020 - Clos Larrouyat
Sud-Ouest
Vin blanc
Aucune analyse Aucune analyse
bouteille de vin blanc sur des bouchons de liège
€26,50
Météore 2020 - Clos Larrouyat
Sud-Ouest
Vin blanc
Rating: 5.0 out of 5.0 (1)
Épuisé





La référence de Jurançon

C’est indéniable, Maxime Salharang est reconnu pour son travail en biodynamie, c’est clairement l’une des références de Jurançon. C’est en hommage à son grand-père qu’il reprend 3 hectares en 2011, depuis son travail excelle dans le monde du vin naturel, en particulier sur son appellation. Des vins d’une extrême justesse, fins et puissants à la fois. A découvrir sur Epi-curieux !

L’Histoire du Clos Larrouyat

Le Clos de Larrouyat se situe dans les Pyrénées-Atlantique, dans l’appellation Jurançon. Perchées face à la chaîne pyrénéenne, les vignes de cette magnifique appellation bénéficient de la protection du Pic du Midi d’Ossau (montagne culminant à 2884 mètres). Les cépages locaux, tels que le Petit Manseng et Gros Manseng, personnalisent le caractère des vins secs, liquoreux et moelleux.
L’histoire du Clos de Larrouyat est celle d’un lieu, plus précisément de terres. Ces terres sont classées en appellation d’origine contrôlée Jurançon, implantées sur un terroir unique de nappes et galets dans la Vallée de l’Ossau, détenu par Roger Larrouyat.
Après avoir obtenu sa licence en physique-chimie, Maxime Salharang, petit fils maternel de Roger Larrouyat, accorde une toute autre importance au monde du vin et décide de poursuivre ses études en œnologie à Bordeaux. Après le décès de son grand-père, Maxime décide de lui rendre hommage en récupérant ses terres. En 2010, il commence à travailler au Domaine de Souch, à six kilomètres de Pau, où il y découvre l’agriculture biologique, la biodynamie et d’autres méthodes naturelles liées au vin. Un énorme changement pour le vigneron diplômé en chimie ! Il utilisera désormais ses méthodes naturelles pour produire des vins natures.
C’est en 2011 que Maxime plantera ses premiers pieds de vignes, pour au total en posséder 3 hectares aujourd’hui. Sa compagne Lucie Salharang, fille de viticulteurs de l’Entre-Deux-Mers et ingénieure en conception mécanique, le rejoint dans son aventure. Cette même année, Maxime arrête de travailler avec le Domaine des Souch pour se consacrer pleinement à son vignoble. C’est ainsi que naît le Clos de Larrouyat par le vigneron Maxime Salharang.

Le Jurançon : un terroir d’exception !

Le Jurançon est principalement connu pour son vin moelleux mais existe aussi en sec et les deux détiennent une appellation d’origine contrôlée. Les caractéristiques de ces sols sont semblables à celles de la chaîne des Pyrénées. Façonnés par les torrents, on y trouve sur ces sols à la fois des galets charriés et des galets de calcaire avec un niveau supérieur argileux.
Le terroir du Clos Larrouyat est constitué principalement d’argiles et de galets roulés, débris de la formation des Pyrénées il y a 40 millions d’années. Il a également le privilège d’être situé sur un sol de trias (roche vieille de 250 millions d’années) le rendant unique puisqu’il est le seul à être implanté sur ce sol. Prodiguant ainsi les vins les plus profonds, digestes et frais de l’appellation.
Concernant les cépages autochtones cultivés sur ce terroir, sont obtenus le Petit Manseng, le Gros Manseng, le Lauzet, le Camaralet de Lasseube, le Petit Courbu et le Courbu Blanc.
Pour le Clos Larrouyat, Maxime produit ses vins natures principalement à partir des cépages Petit Manseng et Gros Manseng, ainsi que Camaralet en plus petite quantité.
Un terroir fabuleux, reconnu pour son potentiel, que parvient à mettre en valeur Maxime Salharang avec ses vins naturels de Jurançon notamment grâce à la culture de la Biodynamie.

De la chimie à la biodynamie !

Après avoir travaillé au Domaine des Souch pendant plusieurs années, Maxime découvre des méthodes beaucoup plus naturelles afin de prendre soin des vignes tout en respectant l’environnement et en suivant les cycles lunaires ainsi que des traitements à base de tisane notamment. C’est ce qu’on appelle la biodynamie. Bien que Maxime ait été diplômé en chimie, c’est vers le naturel qu’il décide de s’engager afin d’exploiter des vins plus sains, plus proches du terroir et de la vérité. Des vins natures.
Travailler en biodynamie, c’est-à-dire le plus naturellement possible, voilà la nouvelle démarche qu'adopte le couple de vigneron. Pour l’entretien des vignes, Lucie s’est formée à la traction animale, avec comme optique d’acheter un cheval par la suite pour les labours. En effet, pour Lucie, l'éco-pâturage est essentiel pour l’entretien et l’enrichissement des parcelles. “La place du vivant est primordiale", d’après les dires de la vigneronne.
Actuellement, une dizaine de moutons d’Ouessant pâture à travers les vignes de novembre à mars nettoyant les sols et produisant également de l’engrais. On peut donc prétendre que les deux vignerons cultivent le lien avec le vivant pour mettre en œuvre le terroir du Jurançon à travers leurs vins naturels.
Les vignes sont vendangées manuellement avec un seau et amenées directement au pressoir sans aucune autre manipulation. Le but étant d’intervenir le moins possible et de garder le raisin intact.
Le travail et l’application réfléchie des méthodes de culture de Maxime et Lucie feront bientôt du Clos Larrouyat un futur grand de l’appellation.

Les vins du Clos Larrouyat

Excellents dans leur métier, Maxime et Lucie produisent des vins naturels d’une fraîcheur délicate, d’une minéralité et d’une intensité rare pour l’appellation Jurançon. Le couple met en avant l’acidité et la tension de leurs vins, révélant une puissance incomparable.
Comète 2020 est un vin blanc à base de Petit Manseng (75%) complété de Camaralet (25%). Ce Jurançon sec représente la cuvée haut de gamme du Clos Larrouyat. D’une longueur remarquable alliant pureté et finesse. La salinité de l’appellation vient apporter encore plus de complexité au vin.
Un autre jurançon sec se met également en avant, Météore 2020, un vin blanc élaboré avec 60% de Gros Manseng et 40% de Petit Manseng. Élevé en barrique de plusieurs vins pendant plus de six mois, les cépages sont vinifiés séparément puis, finalement, assemblés avant la mise en bouteille. C’est une référence de la biodynamie, concoctée par Maxime et Lucie grâce à leur travail rigoureux.
Osmose 2019 est une cuvée spécifique puisqu’elle a été produite par Maxime et Bastien, un ami de longue date. Chose promise c’est chose faite, les deux amis de longue date avaient cette envie commune de créer une cuvée commune, une cuvée de partage. La collaboration de ces deux copains de fac donne alors naissance à la cuvée Osmose. Une Syrah concentrée de fraîcheur et d’épices, à partager entre amis ou en famille.
Des vins sains valorisant parfaitement le terroir du Jurançon, à retrouver sur le site Epi-curieux.com.

100% raisins

Expédition rapide

Livraison à partir de 8€

Paiement sécurisé